E-commerce

Comment démarrer le E-commerce en 2020?

Tu as envie de te lancer dans le business en ligne en vendant des produits et tu as entendu parler du e-commerce mais tu ne sais pas exactement qu’est ce que c’est? Tu ne sais pas comment commencer? Quand on te parle de dropshipping tu te demandes comment on peut soigner cette maladie? Pas de problème, tu vas pouvoir tout savoir et pourquoi pas même lancer ta boutique à la fin de l’article !

Qu’est ce que le E-commerce?

Le e-commerce ou commerce en ligne est le fait de mettre en place une boutique en ligne pour vendre des produits à distance par le biais d’internet. C’est donc tout l’équivalent d’une boutique physique que l’on connait mais au travers d’internet. 

Quelles sont les différentes façon de faire du E-commerce?

Avec du stock:

Comme la plupart des commerces traditionnels, elles stockent leurs produits dans leurs entrepôts et les envoient aux clients à chaque achat en ligne sur leurs sites.

Sans stock:

C’est ce qu’on appelle le « dropshipping ». Une méthode simple qui permet de faire du e-commerce avec peu de budget. Le principe permet de vendre des produits qu’on ne détient pas encore. 

Tu vas me dire, « mais comment c’est possible? ». 

Il suffit de trouver un produit sur des sites de ventes de gros ou des sites qui vendent des produits à très bas prix comme Aliexpress. Ensuite de monter un site marchand en proposant le produit. Une fois le produit acheté par un client, tu n’as plus qu’à passer commande sur le site du fournisseur et lui demander de livrer directement chez l’acheteur. Tu n’as qu’à t’occuper du marketing et du SAV. 

Plus besoin de créer un produit mais surtout le point positif est que tu peux enchainer rapidement et à moindre cout des boutiques avec des produits différents pour faire des tests.

Quelles sont les plateformes pour construire son site?

Shopify:

Cette plateforme est principalement fait pour le e-commerce et possède par exemple des extensions pour faciliter les importations de produit de dropshipping. 

Pour les abonnements, on commence à 30 euros par mois pour les fonctionnalités basiques. Facilement utilisable, il fonctionne sous forme de blog (un peu comme des legos) et la mise en place ne demande pas de grandes connaissances en informatique ou en programmation. 

Je conseille ce site à tout les débutants et les niveaux intermédiaires et avancés qui ne veulent pas trop se prendre la tête pour créer une boutique.

WordPress:

Principalement fait pour du blogging, WordPress se diversifie et permet d’ajouter des extensions comme « Woocommerce » qui permet d’ajouter des produits et de les vendre. Il faudra pour ça prendre une version de l’abonnement à 25 euros par mois et pas la première version à 8 euros pour le blogging. Sur ce site vous allez avoir besoin de quelques connaissances, il est en résumé plus personnalisable que Shopify mais plus complexe à utiliser.

Wix:

Un ancien CMS qui n’a pas réellement pris de position entre le commerce et le blogging. Il dispose de beaucoup moins d’extension ou d’application compatible comme Shopify ou WordPress. Bref, à essayer car il est dans les mêmes prix que les deux précédents mais semblent moins fournis.

Comment attirer du trafic sur son site de E-commerce?

Maintenant que ton site est en place, il va falloir attirer des visiteurs pour ensuite les convertir en acheteur grâce à ton marketing. Pour ça tu vas avoir deux types de méthodes:

  • Méthodes gratuites

SEO

Le référencement naturel permet de se placer sur les premières places du moteur de recherche. 

Cette méthode est longue à mettre en place mais peu couteuse. Elle te permet d’amener du trafic de manière récurrente sur ton site avec le trafic naturel. Pour se faire, il va falloir produire pas mal de contenu pour faire comprendre au moteur de recherche que tu es LA meilleure réponse à la requête de l’utilisateur. 

Je te conseille d’ailleurs d’aller voir mon EBOOK sur le SEO si tu décides de choisir cette source de trafic!

Affiliation

Tu peux aussi proposer à des influenceurs sur les réseaux sociaux de promotionnel ton site en l’échange d’un pourcentage du chiffre d’affaire ou d’un paiement fixe au départ. Pour quelle soit qualifiée de « méthode gratuite », nous allons utiliser la première manière de faire. Imaginons que grâce à l’influencer, tu génères 50$ et que tu lui à proposer une rémunération à 10%, tu vas pouvoir le payer 5$. Cela permet de ne sortir de l’argent que lorsque tu en as gagné au préalable.

  • Méthodes payantes

Facebook Ads

La plateforme regroupe la possibilité de faire des publicités sur Facebook et Instagram. On paye pour chaque impression de la publicité sur l’écran d’un utilisateur. 

Le but est d’avoir un ROI positif, c’est à dire que lorsque tu mets 1$ de publicité, tu puisses sortir 5$ de vente. C’est une méthode qui n’est pas pérenne puisque le jour où on ne paye plus Facebook pour afficher de la publicité, le trafic du site s’arrête. 

Pas de trafic, dis pas de vente d’où l’importance de fidéliser les clients pour réaliser plusieurs ventes par la suite.

SEA

Toujours dans le moteur de recherche, tu peux également payer pour obtenir la place sponsorisée en première place. 

A l’opposé de Facebook Ads, tu ne payes pas à l’impression mais au clic sur le lien. Cela permet de payer à la performance et de récupérer des leads plus qualifiés car ils ont recherchés la thématique sur le moteur de recherche au préalable. 

Le SEA dépends également du SEO. Etant donné qu’il n’y a pas une place illimitée, tu peux te retrouver à la première place de la 5eme page ou personne n’ira jamais. Plus ta place en SEO est bonne plus, plus ta place en SEA sur le même mot clé sera bonne.

Chaque méthode à ses avantages et ses défauts, d’où l’importance de se diversifier. De cette façon, tu pourras avoir les points positifs de chacun d’entre eux en plus d’avoir des roues de secours quand une des sources de trafic se coupe. 

A toi aussi de regarder les taux de conversion et retour sur investissement des différentes méthodes pour optimiser ton temps de travail et ton budget.

Monter sa boutique E-commerce

Maintenant qu’on sait tout ça, concrètement, comment on se lance? 

Tout d’abords, choisis le site qui te convient le plus par rapport aux critères énoncés au dessus, choisis la thématique de ta boutique, choisis une source de trafic et développer la pour faire tes premières ventes. 

Une fois que c’est fait, travaille sur une seconde source de trafic et sur la fidélisation de tes clients actuels. Cela coute moins chère de fidéliser un client que d’en chercher de nouveau. 

Enfin, dès que la seconde source est profitable et stable, crée en une troisième et continu comme cela tant que tu peux.

J’espère en tout cas que tu pourras lancer ta première boutique de vente en ligne après cet article !

Nicolas Monteiro

Entrepreneur web depuis 2017


S’inscrire à la newsletter business

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.